www.bapaecole.org                                              SERVICE–SACRIFICE-PATRIOTISME


La Chefferie et les Chutes BAPA

Statistiques

Visiteurs
4
Articles
187
Liens internet
1
Compteur d'affichages des articles
254172

Qui est en ligne

Nous avons 16 invités et aucun membre en ligne

Images Défilantes

Calendrier Spider

Décompte DPCalendar

Heure et Date Courante

Wednesday
Universal Time, Coordinated (UTC)

Images

langue bapa
Regroupement autour du feu pour apprendre le Bapa

Connexion

Images JOSEPH TEFANG

IMAGES BAPA

Apprendre le kan
This bridge is very long
Case traditionnelle
This slideshow uses a JQuery script adapted from Pixedelic

Notice: Undefined offset: 23 in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 20

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 21

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 22

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 42

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 42

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 46
Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 48
data-alignment="">
Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 49

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 53

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 53

Bon à savoir, Nous nous faisons un plaisir de reçevoir vos remarques et souhaits par mails ou en nous contactans à partir du sous-menu "Me contacter". Merci !!!

CE SITE WEB EST SOUS LE HAUT PATRONNAGE DE LA VIERGE DE L'IMMACULEE CONCEPTION.
×

Annonce

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’ECOLE D’INITIATION EN LA LANGUE

MATERNELLE BAPA

Seku lók ndanyéè ghóêm aâ paù

Tel.  00237 674523252/695100808

 

MODULE V : QUELQUES EXPRESSIONS AMOUREUSES CHEZ LES HOMMES EN BAPA : «P’LAP» -POBANG

Introduction

 

«P’LAP» -POBANG : signifie  les  EXPRESSIONS AMOUREUSES CHEZ LES HOMMES EN BAPA ; c’est un ensemble de caractères  propres aux hommes ;  des valeurs qui permettent l’identification de l’homme dans son monde affectif ; les notions qui le font fibrer ; c’est un ensemble de parfum de mots et d’aimant d’expressions qui attirent l’homme, le met en branle, puis éveillent son attention ; mobilisent toutes ses forces, et enfin suscitent en lui de vives émotions ;  ce sont des mots et des expressions que nos femmes utilisent pour câliner l’esprit et le cœur des hommes afin de les dompter ;

 

Il s’agit des termes et expression que les femmes Bapa utilisent pour entourer d’attention leurs époux  à travers des paroles tendres et des gestes affectueux :

 

1)    Cyepô = être qui dépasse tout humain ;

2)    Méni = La plus grande herbe géante ;

3)    MDi = grand monsieur ;

4)    Mékwan=grand animal aquatique ;

5)     Belùn = grand animal souterrain et aquatique

6)    Lùnlà gimgwon = la pierre d’angle, la pierre de fondation d’une maison ;

7)    Meufé = enfant du chef, de sa majesté ;

8)    Meumèfé = enfant de la reine-mère ;

9)    Pô meunye = le champignon des jumeaux;

10)    Pô fé = le champignon du chef ;

11)    Pô demlhoung= le champignon du rocher;

12)    Pô mèdjè = le champignon de la route, de la rue, de la chance ;

13)    Tchap mèdjè = le repas de la route;

14)    Wètemnomeu = un extrait de soi-même;

15)    Ban tima’a = le noyau de mon cœur;

16)    Yi wè meu = ma part de chose, ma part de don;

17)    Kwitan = témoin ;

18)    Bem-a= mon créateur ;

19)    Bem meu= le créateur de quelqu’un ;

20)    Yiè da’akwè= mon ramasseur de bois ;

21)    Yiè ga’ak ndyé= le pilier de ma maison ;

22)    Takoug =le père du respect ;

23)    Dzèmèchè= la limite d’une chute d’eau ;

24)    Gwanome= le boucher ;

25)    Nteu ndyé=  la force de la maison ;

26)    Mbeu’= monsieur ; la puissance ; la force

27)    Dzèmè= le mari de la femme ;

28)    Dzèmènye= le mari de la mère des jumeaux ;

29)    Dzèmèdom=le mari d’une grande femme ;

30)    Tchouè mèkwo’o=la tortue ; assise sur la grande chaise ;

31)    Yiè ban tùm = le noyau de mon cœur ;

32)    Yiè ghin djè =mon médiateur ;

33)    Yiè mè= ma mère ;

34)    Yiè tchou’pé=ma pileuse de taro

35)    Yiè dom san=ma cuisinière du couscous

36)    Yiè wè nteu= ma part de force ;

37)    Yiè pwo’o tùm=le calmant de mon cœur ;

38)    Yiè chè wye= mon eau tiède ;

39)    Yiè méléléchè = mon filtre à eau

40)    Gap gwya’a= le père de ma progéniture ;

41)    Tchomgwa’ak= le relativiseur ; le tolérant ;

42)  Ma’a tche linye=  l’homme de la charité sans limite ; le lanceur sans regarder ;

43)    Ga’ap  tche lin =l’homme de la charité sans distinction ;

44)    Soufé = l’ami du chef ;

45)    Soumeu= l’ami de quelqu’un ;

46)    Nguemèdjè= l’étranger de la route ;

47)    Mbye dou = effaceur de la malédiction ;

48)    Mbye ngome= effaceur de la quête des choses de l’avenir ;

49)    Sop = Très grand Monsieur ; super Monsieur ;

50)    Yiè do’o tchem= le gardien de mon secret ;

 

Le regard des hommes sur les femmes dans nos traditions;

Dans notre société traditionnelle, la femme est en général considérée comme le «kakou» de l’homme,  c’est-à-dire comptée parmi les bagages de l’homme. La femme est un instrument mécanique qui fabrique les enfants dans le foyer ; elle est gardienne et responsable du matériel acquis par l’homme au long de leur parcourt. Elle est à peine consulter pour les grandes décisions ; en achetant et construisant sur un terrain on ne la consulte pas ; elle se rend compte le jour du déménagement. On ne demande même pas son avis pour le nombre d’enfants qu’elle doit mettre au monde. L’homme décide seul de presque tous les grands projets du foyer. La femme constate et assume les décisions de l’homme.  Elle assure les charges domestiques et les besoins affectifs de l’homme.

Au sujet de l’espacement des naissances, certains hommes fonctionnent comme si l’organisme de la femme était une machine à produire des enfants. Au moment des désirs affectifs, l’homme agit vis-à-vis de la femme parfois comme un bouc ou  un coq qui poursuit sa proie pour la dévorer. Au sujet des enfants, toute décision vient de l’homme pour tout projet concernant leur éducation, leur orientation, leur avenir, leur mariage, jusqu’au choix de leur partenaire de vie.

Nous pensons qu’avec la modernité les choses changent petit à petit. Mais au fond l’esprit reste et demeure, on le rappel le moment venu si la femme ose lever la tête.

 

L’un des problèmes du mariage traditionnel africain

En Afrique en général, l’homme commence d’abord par faire ses  études ou reçoit une bonne éducation, ensuite il recherche du travail puis gagne un peu d’argent ; il construit sa maison. C’est alors qu’il recherche une femme comme pour compléter  sa vie. La femme vient ainsi dans un foyer où l’homme a presque déjà tout construit. Elle est venue comme combler un vide. Dès lors, elle sera au long de sa vie traitée comme tel. Elle n’a pas d’arguments solides pour s’imposer. L’homme se dit, tu es venue quand j’avais déjà tout fait, c’est donc moi qui décide de tout. Tu n’as rien à dire ; tu m’écoutes, tu m’obéis et me suis sans discuter, sans regimber. Ainsi dans le foyer la femme deviens un instrument mécanique.

C’est l’une des raisons qui, à notre avis, fait de la femme un instrument passif dans le foyer et que l’homme respecte peu son épouse en Afrique.

Au contraire si dans un foyer la femme venait aussi avec 50% de contribution au même titre et à égalité que l’homme, il y aura match ; il y aura dialogue, il y aura débat. Et l’homme ne menacerait pas toujours sa femme de répudiation avec des expressions : sors de ma maison, part de chez moi, ramasse tes choses et dégage de mon domicile. Si la femme avait contribué de 50% dans la construction de la maison et l’achat du terrain, si dans le foyer la femme participe à 50% ou même moins à 25% à la vie de la maison, l’homme n’haussera pas autant le ton devant sa femme ; il se ravisera avant d’élever la voix.

Bref, dans nos foyers africains, dans nos mariage en Afrique l’homme contribue à 90% voire même 95% ce qui lui donne l’audace et la puissance pour anéantir la femme dans la maison, il a presque tous les arguments pour étouffer la femme. 

 

0.     CONCLUSION

Nous avons fait ce travail à la demande de l’AJEEPA de Yaoundé et son Bureau. La connaissance de notre culture nous rend plus en plus mature, intègre et ouvert à embrasser d’autres cultures en connaissance.  Chaque jeune Bapa doit s’efforcer à s’initier à la langue, à la culture et la coutume nos ancêtres.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

JOSEPH TEFANG

Tous Les Articles

Powered by Shamir

Publicités de nos partenaires

  • Publicités de nos partenaires
    10-12-2016
    J.F DECOR Décoration – Location - Vente des Tentes & Chapiteaux                       Location Véhicules Matériels de Cérémonies- Service...
  • Publicités de nos partenaires
    10-12-2016
    D.G: M. KENMOGNE KAMCHE VICTOR Tél. 678005349/695464976 GRAND NORD BAR (TSANAGA & LODGE) BAR avec une capacité de plus 150 places, avec toute sorte de boissons varies Services : Location des lieux, livraison de la boisson sur place pour fête, pour...
  • Publicités de nos partenaires
    09-12-2016
  • Publicités de nos partenaires
    02-09-2014
     
  • Publicités de nos partenaires
    24-08-2014
      Infographie, Informatique, MultiService, Formation, .....       TEL : (237) 75 45 45 89      //        (237)  22 63 80 22 Email :  imagepro2008@yahoo.fr Situé à la descente...
  • En savoir plus ...

PUBLICITES

ABEGA COMPUTER Publicité - ABEGA COMPUTER

 

ABEGA...

Lire la suite...
BRECG Publicité - BRECG

 

ANDRE TCHEYACNOU, EXPERT GEOTECHNICIEN ET ...

Lire la suite...
SOMATEL HOTEL Publicité - HOTELS DU GROUPE SOMATEL

 

GROUPE SOMATEL.

...

Lire la suite...
SUPERMACHE RAYCO Publicité - SUPERMACHE RAYCO

 

SUPER MARCHE...

Lire la suite...

Flux d'actualité