www.bapaecole.org                                              SERVICE–SACRIFICE-PATRIOTISME


La Chefferie et les Chutes BAPA

Statistiques

Visiteurs
4
Articles
188
Liens internet
1
Compteur d'affichages des articles
295503

Qui est en ligne

Nous avons 15 invités et aucun membre en ligne

Images Défilantes

Calendrier Spider

Décompte DPCalendar

Heure et Date Courante

Friday
Universal Time, Coordinated (UTC)

Images

langue bapa
Regroupement autour du feu pour apprendre le Bapa

Connexion

Images JOSEPH TEFANG

IMAGES BAPA

Apprendre le kan
This bridge is very long
Case traditionnelle
This slideshow uses a JQuery script adapted from Pixedelic

Notice: Undefined offset: 23 in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 20

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 21

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 22

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 42

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 42

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 46
Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 48
data-alignment="">
Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 49

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 53

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 53

Bon à savoir, Nous nous faisons un plaisir de reçevoir vos remarques et souhaits par mails ou en nous contactans à partir du sous-menu "Me contacter". Merci !!!

CE SITE WEB EST SOUS LE HAUT PATRONNAGE DE LA VIERGE DE L'IMMACULEE CONCEPTION.
×

Annonce

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Ne peut être exécuté :/usr/sbin/sendmail

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

                                                      Télécharger le document

 

L’AMOUR (KWON NYE)  CHEZ LES BAPA DE L’OUEST – CAMEROUN.

 

0. Introduction.

Au cœur de la vie de l’homme, il y a un mystère, un secret, un remède ou mieux une solution à plusieurs maux que l’on feinte d’oublier mais qui est là et qu’on refuse d’en parler, d’admettre : c’est l’amour. On en n’a fait un sujet tabou dans nos traditions et dans nos coutumes.  Toutefois, peut être c’est simplement parce qu’il est tellement précieux et sacré qu’on refuse d’en parler et de le prononcer au quotidien dans nos relations. On le cache derrière quelques masques. C’est dans ce sillage que nous osons ouvrir une petite fenêtre sur ce grand sujet intarissable chez les Bapa de l’Ouest-Cameroun.

 

Objectifs spécifiques :

Au terme, le lecteur doit être capable de:

- Prononcer et de définir le mot amour en Bapa ;

- D’expliquer le quotidien de l’amour chez les Bapa ;

- Énumérer quelques phrases d’amour en Bapa.

 

I. Définition

 L’amour se dit ‘’kwon nye’’. Pour bien l’appréhender, il faut le disséquer en ces syllabes qui le compose à savoir ‘’ kwon’’ et ‘’nye’’ :

 

v ‘’kwon’’  signifie  attachement

Kwo’on : la racine,

Kwôn : la flèche,

Nkwôn : la balle,

Nkwouon : le pilon,

Kwouon : racler

Kwôôn : la montagne,

 

v ‘’Nye’’ autrement dit ‘’Ne’’ :

 (Ne) : L’événement,

(Ne tche tè) : Le Mystère,

(Ne tcheghome) : L’inexplicable,

(Ne wan nye) : L’émerveillement,

(Ne san san) : L’étonnement,

(Ne tche piap) : La surprise,

(Ne fé lyé) : Le ‘’destin’’.

Entre

 

 

Þ   Alors ‘’Nye’’ ou mieux ‘’Ne’’  signifierait en Bapa, la racine ou le fondement de l’événement, mystère, l’inexplicable, l’émerveillement, l’étonnement, la surprise,le destin. Il signifie aussi  la racine,le lien entre deux.

Þ   Mieux encore, ‘’kwon nye’’ c’est un inexplicable lien qui unit les individus. D’où l’usage très rare du verbe aimer entre les individus chez les Bapa.

Þ   ‘’kwon nye’’ signifie en Bapa  ce qui fût au début de l’existence, à l’origine. On dirait autrement, pour les Bapa : ‘’Au commencement était ‘’kwon nye’’, L’AMOUR. On dira alors‘’kwon ne’’ et non ‘’kwon nye’’.

Þ    

II. L’amour dans la tradition et la coutume Bapa

Si pour les Bapa au commencement il y avait l’amour, cette valeur reste un moyen sûr et certain pour assurer la pérennité de leur progéniture et surcroît l’éternité de leur nom. L’amour est la valeur cardinale ou mieux le dénominateur commun à plusieurs autres valeurs telles l’unité (kwitchouè) et autres : voici à cet effet, quelques phrases qui valorisent l’amour et cette l’unité :

«Kwie tchouè bye dou bye gome»: l’amour détruit la malédiction et la voyance ou la science  de l’incertain ou de l’incertitude ; s’il y a unité, pensent nos ancêtres (mèghodjig), il n’y aura ni malédiction des parents, ni science de voyance pour rechercher ce qui va advenir. S’il y a entente,il n’y aura pas de sacrifice à offrir pour tel ou tel problème quelconque. S’il y a l’amour il n’y aura aucune rancune qui provoquer la colère des ancêtres ou des dieux. S’il y a même bouche, personne ne sera en colère.

«Kwie peu tche kouo pou pe» :une main ne peut attacher un paquet ; comme pour dire qu’il y a des problèmes qu’une seule personne ne peut à elle seule résoudre. Mais tous les membres de la famille : le mariage, les cas de maladie, d’enterrement, de deuil etc. une personne ne peut avoir solution à tous les problèmes car dit-on en Bapa : «A djom tè bong»autrement dit, plus on est nombreux plus c’est bon. Plus la famille s’accroît plus la solution aux problèmes est facile à trouver.

«ghyen douïe lè the kieu djim dyé»: le singleton ou mieux la personne qui marche seule avait percé le raphia à l’envers. Le solitaire est un danger publique, il est toujours imprévisible, on ne sait jamais quel autre scandale il peut créer à la très grande surprise de tous. C’est pourquoi il est toujours gauche, maladroit, car il n’a pas de conseillés. Il faut donc se méfier du solitaire. Il est brut, incontrôlé et laissé à son propre conseil.

«Mô tche tyok nye da’a bye pye»: l’enfant sans conseil se perdra certainement. C’est une évidence pour les ancêtres qu’un enfant qui ne vit pas en communauté et qui se retire ou s’isole régulièrement est appelé à se perdre, à s’égarer ; il ne peut aller loin dans son avenir s’il ne rejoint la communauté.

«Pepon bô pon» :le bien est bien ; l’amour qui prend le nom de bonté est pure et véridique. L’amour est complet et suffisant pour combler tout vide, toute aspiration.

«pom ghyen douïe» :fais attention au solitaire ou mieux méfies-toi du solitaire. Car il est sujet à beaucoup d’erreurs et de confusions. C’est une alerte face à la dangerosité du solitaire. Il est un cas social qu’il ne faut pas fréquenter.

«La’a pe tchen, meu là jè boung» :si le peuple ou l’ensemble travaille, on ne connaîtra pas de pauvres, il n’y aura pas de famine. Une invite à la solidarité dans nos travaux, dans la recherche des solutions à nos problèmes.

«pom tche la’a tem kang»: ne quitte jamais les rangs. Ne t’éloigne jamais de la vie communautaire ni desassociations. Si tu quittes les rangs, tu deviens un ennemi de la société traditionnelle. Tu te mets en danger et te détruit par le fait même. Tu te tue par le fait même. Un homme solitaire est considéré comme mort ou mieux un mort vivant.

«tom nye peu» :se tenir la main ou mieux main dans la main. C’est une invite à la solidarité,à la collaboration, à l’entraide, à la charité fraternelle, à la compassion. 

"tchom dzenye": concertation unanime: regarder dans la même direction.

''tchom san'': concertation et entente: compatir et émettre une bonne réflexion pour résoudre le problème.

''tchom kwïe nye'' : compatir et s'entre soutenir 

"tchom mbè nye": compatir et se concerter pour regarder dans la même direction. 

Toutes ces petites phrases de sagesse invitent à l’amour à la vie communautaire, à l’unité, à la solidarité pour sauvegarder la paix dans la durée et l’image de la famille.

 

III. Le vécu quotidien de l’amour charnel chez les Bapa

 

            Chez les Bapa, l’amour se vit mais ne se dit pas ; c’est très rare d’écouter une personne déclarée explicitement ‘’je t’aime’’. En effet, si une personne t’aime, tu dois le remarquer intuitivement de par le comportement de la personne à ton endroit.  Par exemple par un clin d’œil, par des petits gestes très discrets. L’amour se manifeste par des petites phrases en parabole adressées à la personne aimée à toute petite occasion. Contrairement au blanc qui affiche en public son amour à travers des baisers et autres défilés sur les places du marché, chez le Bapa, c’est la discrétion totale. Si par exemple un jeune garçon (meukeusem) dit à une jeune fille (mogwo’o) en public je t’aime, il risque de recevoir en retour, une gifle, une claque. Dès lors  cela raisonne aux oreilles de la fille comme une insulte, une moquerie.  Le verbe aimer se dit  ‘’ nye kwon’’ à l’infinitif et je t’aime se dit réellement ‘’guèkwon-U’’ et j’aime se dit ‘’guèkwon’’.  Mais si tu le dis ainsi, l’on va se moquer de toi.

            En parabole on dit :

1)   ‘’Ne zou nome’’ ce qui signifie, ton événement est sur moi, ton désir m’habite, ton cœur m’interpelle ; ton cœur me fait vibrer. Ton être me fait chaviré et tremblé.  Ta présence me désaxe. Autrement dit, ton existence m’attire et m’habite.

2)   ‘’ ghomzu bem’’ : ta parole est à moi, ton message est à moi. Autrement dit, j’ai la phrase ou mieux le mot que tu attends depuis longtemps, j’ai ta réponse, j’ai ce qui te rendra heureuse toute ta vie.

3)   ‘’keu où bem’’ :j’ai ta bonne nouvelle. Autrement dit, j’ai avec moi et à te transmettre, ce que tu attends depuis ta naissance, depuis ta tendre enfance.  Une nouvelle qui vient de loin, du profond de mon cœur : l’amour.

4)   ‘’Ne zou wè ŋan nya’’ : ton être me chatouille, ton essence me turlupine, ta présence me gratte et m’émerveille. Autrement dit, ton existence est un remède et une consolation pour moi, mieux encore, une guérison à ma maladie incurable.

5)   ‘’nguè djé-ou na’a tcho’o mtcha’a’’ : quand je te vois seulement, mon corps tremble de joie, autrement dit, mon corps émet des secousses, des vibrations et des frissons de joie à la manière des bananes cochons qui, très mûres tombent du tronc de la banane.

 

    Et c’est lorsque vous êtes seul à seul que la vraie déclaration peut être faite.

           

·       Fornication et adultère

            La fornication est une relation coupable est entre jeunes ; dans le temps, c’était des choses très rares. On pouvait compter des doigts des cas de fornication. En effet, l’éducation et la surveillance des jeunes filles étaient très strictes. Quand ta maman te commissionnait, elle te disait «‘’guè  tsè tonzou sse’’» : j’ai craché ton nombril par terre ; c’était une manière de te dire que tu dois aller et retourner comme une éclaire, comme une fusée.   A cet effet, aucune urgence et aucune raison ne doivent te trainer en chemin. C’était une pédagogie pour éviter occasion de chute  en route avec qui que ce soit.

            L’adultère c’est une relation coupable entre une ou un marié et une ou un non marié. Cela existait mais se faisait dans une discrétion totale. Ce n’était que parfois des personnes à œil double (mnyok mkieu)  personne à 4 œils qui connaissaient la situation et qui découvraient les cas d’adultères à travers leurs totems, ou leurs recherches mystiques; et  comme on dit souvent, les mûrs ont des oreilles (sa’ak ndyé bà ghè mtoung) ou encore  même les mûrs entendent (bè sa’ak ndyé djou ne).

 

IV. L’amour ou l’amitié entre les jeunes dans letemps.

Entre les jeunes, ils se tissaient des liens secrets à travers des signes et des gestes, mais (pour les enfants bien éduqués) en général, tout cela faisait suite à des relations qui existaient déjà entre les parents des deux jeunes. Cela renforçait des liens de fraternités entre deux familles dont les parents s’aiment déjà. C’était donc une amitié pure sans arrière pensée. Les enfants des deux familles deviennent non pas des amis mais des frères et sœurs pouvant même dormir de façon spontanée dans l’une ou l’autre maison. Les cas de délinquance, de désordre ou de comportements déréglés   tels quels aujourd’hui étaient assez rare. La très sainte obéissance aux parents et aux aînés était la règle d’or. Aujourd’hui on parle de respect mutuel, comme pour dire si ton père ou ta mère ou ton aîné ne respecte pas le petit ou le cadet, il ne le fera pas à son tour. Si papa ou maman ou l’aîné  ne dis pas s’il te plait à l’enfant, il ne t’obéit pas. Même quand tu dis s’il te plait, s'il ne veut pas, il ne fera pas car dit-on il est libre et a des droits inviolables. 

 

V. L’amour fraternel à long terme

 

Pour vivre l’amour à long termechez les Bapa de l’Ouest Cameroun, quelques pratiques entrent aussi en jeu pour atteindre ce but :

 

a)    Le nom des enfants

Quand j’aime un ami,pour le lui prouver, je donne son nom à mon enfant afin que notre  amitié soit ainsi à jamais scellée. Il en est également envers mes parents et mes grands frères ou sœurs. En donnant leurs noms aux fils et aux petits fils, on pérennise l’amour ou le lien.

 

b)   Le mariage

Certains mariages résultent simplement d‘un échange de filles entre deux familles qui s’aiment au nom du lien d’amour qui unit les individus ou les deux familles. Dès lors il n’y a plus de dote. Si oui, un repas familial pour célébrer l’évènement.  L’objectif est de sceller définitivement le pacte d’amour qui unit les deux individus (deux parents amis) ou les deux familles. Une personne riche par exemple peut épouser la fille de son ami pauvre afin que par ce lien de mariage, il puisse aider infiniment son ami pauvre à travers sa fille prise en mariage.

 

c)    L’amour dans le foyer

L’amour dans le foyer chez les Bapa ne se vit pas comme chez les blancs à travers des bisous ostentatoires ou publics, des embrassades à travers des rues publiques par-dessus le marché. Non, l’amour du foyer chez les Bapa est de l’ordre de la discrétion totale. On procède par des gestes et des signes. Un homme qui aime sa femme, lui rapporte de bonnes choses de son retour des funérailles, du marché, du champ et lui remet discrètement à l’insu parfois de tous les autres membres de la maison ou de la concession. Parfois, dans les grandes  concessions familiales, certains enfants assurent l’intermédiaire entre papa et maman pour la remise des colis secrets d’amour : «Va donner ce colis à ta mère et dis de  bien garder car… mieux encore dis-lui de garder et que je reprendrai pour…», une manière de brouiller les pistes. La femme à son tour prépare de bons mets à son mari. Prends soin de lui de façon aussi discrète dans de petite phrase intime ; ‘’ soit prudent là où tu vas là’’ ou encore, ‘’gardes une personne au retour’’ ou mieux encore ‘’déjeune avant de partir’’ ; ‘’change ton habit là’’, ‘’je prépare quoi pour toi pour ce soir ?’’ ;  ‘’Ne tarde pas et rentre tôt et non la nuit’’ ; ‘’ne mange pas n’importe quoi là bas’’. Elle prend soin d’apprêter de l’eau à son mari pour se laver dès son retour, lui sert à manger par elle-même et non les enfants ; lui demandes des nouvelles de son déplacement. Lui dit tout ce qui s’est passé à son absence etc. (A SUIVRE)

 

d)   L’aide dans le malheur ;

Chez les Bapa, quand tu es dans le malheur, beaucoup de gens te viennent en aide, au secours. Toutefois, derrière cette charité voilée, se cache une quête qui attend son retour ; en effet, je t’aide certes, mais tu devras en faire de même pour moi lorsque j’aurai aussi un malheur. Lorsque par exemple je prépare les funérailles de mon papa ; je peux entreprendre d’offrir des mets, des choses spéciales à certaines grandes personnalités du village ;   derrière cette offre, je présente de façon voilée ma demande d’aide pour les funérailles de mon papa.

 

e)   Les contributions pour les funérailles

Avant de venir aux funérailles, en majorité, chacun ou chacune apporte une contribution appelée ‘’wou wwouo’o ‘’. Cette contribution est une sorte de prêt, mieux encore une dette que je devrais rembourser lorsque l’autre sera aussi dans les mêmes conditions ou dans les mêmes difficultés. C’est une sorte de tontine, une sorte de charité-solidarité.

 

f)     L’entraide en équipe ;

Il existe à Bapa une sorte de travail en équipe ou entraide en équipe qu’on appelle‘’sseug’’,  c’est une solidarité organisée en vue d’aider les uns et les autres dans le travail.Le but étant la rapidité et l’efficacité. On forme une équipe de 5 à 10 personnes de la même génération, du même clan d’âge. Lorsqu’il y a travail par exemple cultiver le champ, sarcler le champ, fabriquer les briques de terre,  construire une maison, on va l’exécuter à tour de rôle chez chaque membre de l’équipe. La personne qui accueille doit seulement préparer à manger pour recevoir l’équipe. C’est sorted’amour fraternel.

 

g)    L’amour du sang (pomè tchè nô ; pomè vem-the)

Les enfants d’une même mère s’aiment d’un amour naturel mais parfois un amour par devoir, un amour au forceps suite à l’autorité des parents. Au fait c’est une évidence que tu aimes ton frère et ta sœur issus d’un même sang, d’un même ventre. Toutes les lois sociales, traditionnelles et coutumes t’y obligent. ‘’Pomè tchè nô ‘’ signifie littéralement les enfants ayant le même sang qui coulent dans leur veine. Ils  n’ont pas droit à l’erreur dans les liens qui les unis. Ils doivent selon les instructions des parents vivre unis, d’une unité indestructible pour garantir la suivie de la famille. ‘’pomè vem-the’’ signifie littéralement les enfants issus des mêmes intestins.  Si l’un a le vampire (lim), l’autre en a aussi. Si l’autre n’a pas, c’est que l’un n’a pas aussi : voilà la formule traditionnelle, comme pour dire on ne doit rien se cacher, on doit tout se dire ; être transparents entre enfants issus d’un même sang, des mêmes intestins. Cet amour entre enfants issus d’un même ventre ou d’un même intestin ou ayant le même sang qui coule dans les veines, dans sa réalité n’est pas toujours une évidence, si dans certaines familles ça marche très bien, dans d’autres par contre dès le décès des parents les guerres fratricides commencent. Si on rencontre les membres d’une même famille bien soudés, on retrouve par contre, d’autres familles où les enfants sont des ennemis jurés de la nature.  Plusieurs raisons à la base : dispute de l’héritage familial, contestation du successeur, recherche des intérêts personnels égoïstes ; mauvaise éducation de base des parents, non partage des biens par les parents décédés qui partent sans laisser de testament etc.  C’est suite à cette dernière situation qu’est probablement née l’importance donnée à l’amitié suivante que nous allons abordée.

 

h) L’amitié est au dessus de l’amour de sang (soumeu pontchyé meumè) ;

La coutume et la tradition Bapa valorisent la véritable amitié appelée ‘’soumeu’’ à ‘’meumè’’, le frère de sang. Que signifie dans sa profondeur le mot ‘’soumeu’’ ? Littéralement, il signifie l’ami de quelqu’un, l’ami de l’homme ;mais de façon étymologique, il signifie l’être ou le cœur de l’homme,l’éclaireur de l’homme, le fertilisant de quelqu’un, l’humus de l’être ; en réalité,‘’soumeu’’ c’est   le conseiller d’une personne, le confident dela personne, le consolateur. Il est la photocopie ou mieux l’image de la personne chez qui il garde ses secrets, son testament. Il ne peut trahir ni abandonner au milieu des difficultés. Il n’est pas un seulement un consolateur et un confident, il est une personne qui m’avise et me ravise, il m’annonce et me dénonce ; il me dit mes tords, mes défauts, me lave avec l’éponge métallique tout en me frottant avec force. On peut parfois, à cause des vérités rudes crachées à la face, de quelques chaudes disputes  se séparer pour quelques jours, mais après remords et prises de conscience, on se retrouve pour repartir à zéro sur de nouvelles bases. Voilà sensiblement l’approche la vérité du ‘’soumeu’’ chez les Bapa de l’Ouest-Cameroun.

 

VI. L’amour dans le couple à notre temps

 

L’amour c’est la chose la plus merveilleuse qui n’est jamais existée affirmait un cinéaste. Selon le dictionnaire Larousse, l’amour est un sentiment d’affection que l’on éprouve pour quelqu’un ou pour quelque chose. Chacun peut donner sa propre définition de l’amour selon son expérience.Nous autres aimons les définitions à travers des images. L’amour alors est comparable au carburant dans la voiture ; c’est le chocolat du cœur, c’est une maladie incurable, c’est une semence inscrite par Dieu dans le cœur de l’homme. C’est un aimant qui nous attire les uns envers les autres. C’est aussi ce qui nous fait vivre car on ne peut pas vivre sans aimer ; en plus, le cœur, le siège de l’amour ne vieillit jamais. L’amour est le seul critère principal et fondamental  de choix de l’homme ou de la femme de sa vie. L’amour du couple est comme est une source intarissable. En permanence, le couple doit se tourner vers la Vierge Marie quand l’amour semble tarir ou s’évaporer du couple afin que, comme aux noces de cana, Marie obtienne de Jésus et le ravitaillement en vin, le vin de l’amour qui enivre de nouveau le cœur et la vie du couple. L’amour du couple doit être dynamique, inventif, capable de déborder les vases du cœur du couple pour se déverser et arroser les alentours. Leur amour doit être contagieux, plein de chaleur, de douceur, fécond et croissant. Leur amour doit être plein de réserves nutritives qui leur permettent de traverser sans égratignures ou blessures  les moments difficiles, les périodes de désolation, de tristesse pour raviver leur union. L’amour c’est le grand, le principal, le repère, le fil conducteur, le cœur et le disque dur  du couple. En toute chose il faut toujours se référer à l’amour donc l’un des synonymes c’est : le pardon, la tolérance,la patience, l’humilité.

 

VII. L’amour selon l’Eglise et la Bible

            L'amour est un don total de soi et exige de par sa nature même, une fidélité inviolable. Ceci est la conséquence du don de soi que se font l'un à l'autre des personnes qui s’aiment. L'amour veut être définitif. Il ne peut être"jusqu'à nouvel ordre". "Cette union intime, don réciproque de deux personnes, exigent l'entière fidélité des époux et requièrent leur indissoluble unité" (GS 48).

            L'amour auquel l'apôtre Paul a consacré une hymne dans la première Lettre aux Corinthiens - l'amour qui est " patient ", qui " rend service" et qui " supporte tout " (1Co 13,4; 1Co 13,7)- est assurément un amour exigeant. C'est là justement que réside sa beauté,dans le fait d'être exigeant, car ainsi il édifie le vrai bien de l'homme et le fait rayonner sur les autres. En effet, le bien par sa nature "tend à se communiquer ", comme le dit saint Thomas (36). L'amour est vrai quand il crée le bien des personnes et des communautés, quand il le crée et le donne aux autres. Seul celui qui sait être exigeant pour lui-même, au nom de l'amour, peut aussi demander aux autres l'amour. Car l'amour est exigeant. Il l'est dans toutes les situations humaines ; il l'est plus encore pour qui s'ouvre à l'Évangile. N'est-ce pas là ce que proclame le Christ par " son "commandement ? Il faut que les hommes d'aujourd'hui découvrent cet amour exigeant parce qu'en lui, se trouve le fondement vraiment solide de la famille,un fondement qui la rend capable de " supporter tout ". Selon l'Apôtre, l'amour n'est pas apte à " tout supporter " s'il cède aux"rancunes ", s'il " se vante ", s'il " se gonfle d'orgueil " (cf. 1Co 13,4-5). Le véritable amour, enseigne saint Paul, est différent : " Il fait confiance en tout, il espère tout,il endure tout " (1Co 13,7). C'est cet amour-là qui "supportera tout ". La puissance de Dieu même, qui " est amour ",agit en lui (1Jn 4,8; 1Jn 4,16). La puissance du Christ,Rédempteur de l'homme et Sauveur du monde, agit en lui.

 

0.     Conclusion.

‘’Kwonnye’’ ou ‘’kwon ne’’, l’amour est au centre de la vie et de la préoccupation des Bapa, c’est grâce à l’amour et l’unité que le Bapa espère que sa progéniture pourrait tenir bon dans la durée pour porter haut la flamme de son nom. Toute sa vie durant il s’évertu à entrainer sa progéniture à l’amour et souffre dans l’au-delà quand il voit sa progéniture divisée et séparée. Le christ Jésus nous apporte un amour désintéressé où non seulement l’on meurt pour ceux et celles qu’on aime mais aussi où l’on est appelé à aimer et à pardonner à ses ennemis.

 

PAR  JOSEPH TEFANG,L’ANIMATEUR

Contact ; Tél. 74 52 32 52/ 94 37 84 99

E-mail :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Face Book! Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires  

0 #15 арматура сип ensto 23-02-2021 08:09
Линейная арматура сип
ensto: https://anotepad.com/notes/md7877nt производства «МЗВА» отличается высокой электрической и
механической прочностью.
Citer
0 #14 арматура вл 19-02-2021 20:32
Передача электрической энергии на значительные расстояния яарматура вл: http://www.nookl.com/article/1360229/%D0%BB%D0%B8%D0%BD%D0%B5%D0%B9%D0%BD%D0%B0%D1%8F-%D0%B0%D1%80%D0%BC%D0%B0%D1%82%D1%83%D1%80%D0%B0-%D0%B4%D0%BB%D1%8F-%D0%BB%D1%8D%D0%BF-%D0%B8-%D1%80%D0%BE%D1%81%D1%81%D0%BE%D1%88%D0%B8-%D0%BA%D1%83%D0%BF%D0%B8%D1%82%D1%8C-%D0%BD%D0%B5%D0%B4%D0%BE%D1%80%D0%BE%D0%B3%D0%BE-%D1%83-%D0%BF%D1%80%D0%BE%D0%B2%D0%B5%D1%80%D0%B5%D0%BD%D0%BD%D1%8B%D1%85-%D0%BF%D1%80%D0%BE%D0%B4%D0%B0%D0%B2%D1%86%D0%BE%D0%B2-%D0%BD%D0%B0-%D1%82%D0%BE%D1%80%D0%B3%D0%BE%D0%B2%D0%BE%D0%B9-%D0%BB%D0%B5%D1%81%D1%82%D0%BD%D0%B8%D1%87%D0%BD%D1%83%D1%8E-tiu-ruяется достаточно сложным процессом инженерной,
технической и электротехничес кой стороны.
Citer
0 #13 escorts results 14-02-2021 16:41
People find and uncover preferred content material
by browsing, browsing, аnd asking.

Аlso visit mʏ site ... escorts гesults: http://adamtibbs.com/elgg2/blog/view/806559/how-to-block-adult-sites-on-google-chrome
Citer
0 #12 escorts bruxelles 10-02-2021 10:38
You have more information on the girls’ pages about which
sexual solutions they offer.

Have a look at my website: escorts bruxelles: https://www.ultimate-guitar.com/u/chiefyear7
Citer
0 #11 seo best agency 11-11-2020 11:54
The method of growing visibility in search engines by means of advertising.


My web-site :: seo
best agency: http://lungepound94.nation2.com/search-engine-optimisation-google-search-engine-marketing-optimization-search-engine-optimisation-sem
Citer
0 #10 www.xibeiwujin.com 07-11-2020 04:21
Your need of Brussels gay escorts antwerp (www.xibeiwujin.com: http://www.xibeiwujin.com/home.php?mod=space&uid=715633) service with a Belgique girl will be
fulfilled with impeccable manner throughout your remain.
Citer
0 #9 blinds nz 31-10-2020 10:05
Duette blinds nz: https://cougarbeach09.webgarden.at/kategorien/cougarbeach09-s-blog/the-6-best-awning-solutions-in have
a honeycomb design and style which helps trap a layer of air inside the blind, so the blind works in a
comparable way to your double glazing.
Citer
0 #8 what is organic seo 26-10-2020 06:19
A lot more clicks overall.To maximize visibility and clicks, you will want to have listings in the paid and what is organic
seo: http://Maps.google.com.au/url?q=https://Dvmagic.net/ final results.
Citer
0 #7 what is organic seo 24-10-2020 19:47
You need to have to continually optimize your site to maximize your
presence in search benefits.

Feel free to visit my web blog - what is organic seo: https://Www.Ebay-Kleinanzeigen.de/externer-link-weiterleitung.html?to=https://dvmagic.net
Citer
0 #6 what is organic seo 23-10-2020 09:29
It aids marketers brainstorm keywords, construct lists
and filter them by subject.

Also visit my web blog :: what is organic
seo: http://images.google.co.ve/url?q=https://dvmagic.net
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

JOSEPH TEFANG

Tous Les Articles

Powered by Shamir

Publicités de nos partenaires

  • Publicités de nos partenaires
    10-12-2016
    J.F DECOR Décoration – Location - Vente des Tentes & Chapiteaux                       Location Véhicules Matériels de Cérémonies- Service...
  • Publicités de nos partenaires
    10-12-2016
    D.G: M. KENMOGNE KAMCHE VICTOR Tél. 678005349/695464976 GRAND NORD BAR (TSANAGA & LODGE) BAR avec une capacité de plus 150 places, avec toute sorte de boissons varies Services : Location des lieux, livraison de la boisson sur place pour fête, pour...
  • Publicités de nos partenaires
    09-12-2016
  • Publicités de nos partenaires
    02-09-2014
     
  • Publicités de nos partenaires
    24-08-2014
      Infographie, Informatique, MultiService, Formation, .....       TEL : (237) 75 45 45 89      //        (237)  22 63 80 22 Email :  imagepro2008@yahoo.fr Situé à la descente...
  • En savoir plus ...

PUBLICITES

ABEGA COMPUTER Publicité - ABEGA COMPUTER

 

ABEGA...

Lire la suite...
BRECG Publicité - BRECG

 

ANDRE TCHEYACNOU, EXPERT GEOTECHNICIEN ET ...

Lire la suite...
SOMATEL HOTEL Publicité - HOTELS DU GROUPE SOMATEL

 

GROUPE SOMATEL.

...

Lire la suite...
SUPERMACHE RAYCO Publicité - SUPERMACHE RAYCO

 

SUPER MARCHE...

Lire la suite...

Flux d'actualité