www.bapaecole.org                                              SERVICE–SACRIFICE-PATRIOTISME


La Chefferie et les Chutes BAPA

Statistiques

Visiteurs
4
Articles
187
Liens internet
1
Compteur d'affichages des articles
254148

Qui est en ligne

Nous avons 13 invités et aucun membre en ligne

Images Défilantes

Calendrier Spider

Décompte DPCalendar

Heure et Date Courante

Wednesday
Universal Time, Coordinated (UTC)

Images

langue bapa
Regroupement autour du feu pour apprendre le Bapa

Connexion

Images JOSEPH TEFANG

IMAGES BAPA

Apprendre le kan
This bridge is very long
Case traditionnelle
This slideshow uses a JQuery script adapted from Pixedelic

Notice: Undefined offset: 23 in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 20

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 21

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 22

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 42

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 42

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 46
Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 48
data-alignment="">
Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 49

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 53

Notice: Trying to get property of non-object in /home/bapaecole/domains/bapaecole.cm/public_html/modules/mod_slideshowck/tmpl/default.php on line 53

Bon à savoir, Nous nous faisons un plaisir de reçevoir vos remarques et souhaits par mails ou en nous contactans à partir du sous-menu "Me contacter". Merci !!!

CE SITE WEB EST SOUS LE HAUT PATRONNAGE DE LA VIERGE DE L'IMMACULEE CONCEPTION.

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

 

 

 

                                        

Les différents types de case traditionnelle à Bapa

Case traditionnelle Bapa

 

 

 

 

 


01/01/2017

BOUKAM Luc

Fils Bapa

 

 

 

 

 

Rédiger par :

BOUKAM Luc

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ;

Association des jeunes, élèves et étudiants Bapa (AJEEPA’A).

 

« NGWOUONG YA’ DÎM »

 

 

LES DIFFERENTS TYPES DE CASE TRADITIONNELLE A BAPA


 


I.                  La case meûdier

 

C’est en fait la cuisine du chef de famille dans une concession,C’est une sorte de case  construit a un lieu précis de la concession, et qui sert de sanctuaire traditionnelle c’est là que sont préserver les cranes des prédécesseurs de la concession (ancêtre). Le feu de bois fait en permanence dans cette case symbolise le réchauffage des ancêtres de la concession

 

 

                

 

Figure:case meûdier de Mba Tingeuem à Tsela

 

 

 


II.               La case  qhɘuh

 

C’est une forme de construction particulière qu’un notable construit à l’entrée de sa concession. Cette case est octroyée à un notable par le chef supérieur à titre honorifique pour sa récompense à la contribution aux multiples travaux effectué au sein de la communauté. Il existe également des qheuh tchouekwueu et des qhɘuh spécifiqueconstruit à l’entrée du LAKAM de la chefferie et chez les MEUKEM. Certain notable qui dispose le meuyaa (place des fêtes) et le theté (moyenne cour) ont plusieurs qheuh dans leur concession.

 

Figure:case qhɘuh de l’entrée de la concession Kuipou emile à Denpa

 

 

 

 

 

III.           La case tchouѐpieuh

 

C’estune case traditionnelle  octroyé à un notable par le chef supérieur a titre de mérite pour son dévouement dans la participation des travaux communautaire du village. C’est également le sanctuaire des prédécesseurs (ancêtre) notable et leurs mères. Cette case diffère du mendier par l’existence d’une seconde porte sur le flanc. Il faut être à un certain rang de notabilité pour pouvoir construire cette case.

 

 

 

Figure:case tchouèpieux de nzeukouap  à Denpa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IV.           La case lèmm

 

C’est une case traditionnelle construit à la place des fêtes (meuyaa) de la chefferie ou de chez certain notable de rang supérieur. Cette case symbolise chez un notable sa grandeur à être équivalant au chef supérieur mais reste contraint à maintenir juste son titre car il n y a jamais deux chefs dans un village. Elle symbolise également la possibilité au détenteur d’organiser soit même une cérémonie de danse grandiose dans sa concession.

 A  l’intérieur du Lemm est logé le drum (dheuh). On percute ce drump le matin du jour de danse pour  faire passer le message au danseur et au public spectateur.

 

 

Figure:case lèmm be Meukem Wagne à Denpa

 

 

 

 

 

V.              La case thёuh

 

C’est une case construit uniquement à la chefferie par une confrérie secrète  qui garde un certain nombre coutume.  L’accès des personnes étrangères est strictement interdit, certain notable y accède dans les limites de sécurité circonscrit pour des raisons coutumières, de nettoyage et d’entretien. Lorsqu’ un individu frôle les limites de sécurité de ladite case, on dit de lui qu’il a houɘ theuh et nécessite une opération de purification chez le marabout ou un notable réputé sur ce genre de problème au village afin de se libérer de la malédiction porté à cet endroit.

               

Figure:case thɘuh de la chefferie supérieur Bapa

 

 

 

 

 

VI.           La case tchɘng

 

C’est la plus grande case traditionnelle octroyer par le chef supérieur à un notable  pour lui récompenser de ses multitudes travaux exécuté dans la communauté.

Il existe différent type de tcheng qui sont :

Ø    Le tcheng quatre Sacks (c’est seulement le chef qui la construit à la chefferie)

Ø    Le tcheng trois Sacks

Ø    Le tcheng deux Sacks

Ø    Le tcheng d’un Sack autrement appelé Sack fuefoc

Les tchengs sont octroyé aux notables en fonction de leur rang de notabilité

Le cheng a un plan particulier de construction. Quand on entre à l’intérieur du tcheung par la portes principale, on accède a une première salle  sous forme d’un petit  couloir qui communique avec l’autre entré sur un flanc, ce couloir est appeler  jioc.

C’est dans le jioc qu’on accède à la salle principale. Mais aujourdh hui avec l’aire du modernisme certain notable modifie le plan de construction mais en respectant juste le nombre de sack (cote) et les poteaux de support appeler ghack

En cas de cérémonie chez certain notable qui dispose de la case tcheng, seul les notables qui dispose ce type de case ont accès à la grande salle. D’aucun qui ne dispose pas cette case chez eux peuvent y accéder mais ne pourront dire mot sur des sujets de discussion évoquer par les ayants droit et cet acte témoigne pour eu un envie fou de pouvoir construire ce type de case dans leur concession. Mais certain notable qui dispose le tcheupieu accede a l interieur du tcheng et prennent place juste au petit couloir appelé jioc

 

Figure:case tcheng de Mba nzeubheu ngouo à Tsela

 

 

VII.       La case dier souop (là où on boie le kady)

 

Construit uniquement dans la chefferie, c’est une case particulière qui regorge des lois propice à un recourt de justice par les Dieux sur des litiges qui n’ont pas pu être tranché par le chef assisté des notables et même la population. C’est également le lieu extrême de recherche de la vérité. Ces litiges peuvent être  des propos mensonger, des affaires de meurtre, de vol etc. quand deux individus boivent le kady, ils doivent se séparer c’est à dire, ne plus manger ensemble, ne plus s’entraider, etc. A la suite du kady chacun d’eux devra aller dans sa concession planter un bananier, il peut arriver que le fautif perde la vie ou soit atteint d’une maladie incurable. Celui qui parvient à récolter la banane de son bananier  gagne par là le procès.

                                          

Figure:case dier souop de la chefferie supérieur Bapa

 

Il existe également des cases spéciphique dans les grands lieux sacré appelé « dié si »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La source de ce document a été tiréedes personnes suivant:

ØWabé kuitchouanyac

ØWabé kuiboufang

ØMeukem souboudjié

ØKuipou emile

ØThing sah fang

ØMaman simo hélène

ØSadeu émanuel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                    

Je contribue à la sauvegarde de ma culture par des écris.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

JOSEPH TEFANG

Tous Les Articles

Powered by Shamir

Publicités de nos partenaires

  • Publicités de nos partenaires
    10-12-2016
    J.F DECOR Décoration – Location - Vente des Tentes & Chapiteaux                       Location Véhicules Matériels de Cérémonies- Service...
  • Publicités de nos partenaires
    10-12-2016
    D.G: M. KENMOGNE KAMCHE VICTOR Tél. 678005349/695464976 GRAND NORD BAR (TSANAGA & LODGE) BAR avec une capacité de plus 150 places, avec toute sorte de boissons varies Services : Location des lieux, livraison de la boisson sur place pour fête, pour...
  • Publicités de nos partenaires
    09-12-2016
  • Publicités de nos partenaires
    02-09-2014
     
  • Publicités de nos partenaires
    24-08-2014
      Infographie, Informatique, MultiService, Formation, .....       TEL : (237) 75 45 45 89      //        (237)  22 63 80 22 Email :  imagepro2008@yahoo.fr Situé à la descente...
  • En savoir plus ...

PUBLICITES

ABEGA COMPUTER Publicité - ABEGA COMPUTER

 

ABEGA...

Lire la suite...
BRECG Publicité - BRECG

 

ANDRE TCHEYACNOU, EXPERT GEOTECHNICIEN ET ...

Lire la suite...
SOMATEL HOTEL Publicité - HOTELS DU GROUPE SOMATEL

 

GROUPE SOMATEL.

...

Lire la suite...
SUPERMACHE RAYCO Publicité - SUPERMACHE RAYCO

 

SUPER MARCHE...

Lire la suite...

Flux d'actualité